Cigarette classique ou à rouler : lesquelles choisir ?

De plus en plus de fumeurs, surtout, les novices, s’orientent vers le tabac à rouler en raison de son prix plus bas que les cigarettes classiques. En effet, le prix de ces dernières ne cesse d’augmenter et dépasse largement le prix du tabac à rouler d’au moins trois fois plus. Mais à part les prix, quels autres critères considérer ? Est-ce qu’une cigarette classique ou à rouler contient moins de risque que l’autre ? Suivez ce petit guide afin de mieux choisir.

Côté pratique : cigarette classique ou à rouler ?

Tous fumeurs comprennent bien que parfois, il y a un besoin urgent de fumer. C’est ainsi que le côté pratique s’impose. La cigarette industrielle prend de l’avantage de ce côté. En effet, il suffit de sortir la clope, le briquet, allumer la cigarette, et hop, vous avez votre dose de nicotine.

Par contre avec une cigarette à rouler, si vous n’avez pas un de préparer, il faut encore enrouler le tabac avant de pouvoir fumer. Ce qui signifie que vous devez aussi vous préparer à toujours emporter des feuilles à rouler avec vous. Cependant, il faut aussi noter que le choix de ce dernier ne se fait pas à la légère. En fait, il existe différentes qualités de feuille. Beaucoup de critères sont donc à considérer lors de l’achat de cette partie de la cigarette.

Dans tous les cas, cigarette classique ou à rouler, se préparer à ce genre de situation est toujours nécessaire. Si vous êtes du genre prévenant et êtes capable de toujours préparer beaucoup de stocks, vous pouvez choisir en fonction des prochains critères.

Choisir en fonction du rendement en nicotine et en goudron

Le taux de nicotine et de goudron dans une cigarette classique ou à rouler est à considérer quand vous choisissez un tabac. En fait, ces deux composants sont ceux qui produisent des effets néfastes sur la santé. Bien qu’ils soient ses principaux composants.

Depuis la prise d’ampleur de la cigarette à rouler, des rumeurs circulaient, comme quoi elle est moins nocive que les cigarettes industrielles. Cette affirmation a été soutenue par la raison que le tabac à rouler est naturel.

Toutefois, les différents chercheurs dans le domaine ont confirmé que c’est tout à fait l’opposé. Non traité, le taux de nicotine et de goudron dans un tabac à rouler est plus élevé que celui dans une cigarette classique.

Et la qualité de la fumée ?

Puisque le rendement en nicotine et en goudron dans un tabac à rouler est plus élevé que dans les classiques, il est donc plus dangereux. Ce qui implique que sa fumée également. D’ailleurs, la fumée dans un tabac à rouler est aussi adoucie artificiellement. Ce qui vous pousse à inhaler plus longtemps et fortement avant de sentir la dose de nicotine.

En outre, la fumée d’un tabac à rouler est aussi considérée comme plus toxique parce que sa combustion se fait à une température plus élevée.

Jeter son mégot, quels risques ?
Quels accessoires indispensables pour un fumeur du CBD ?