Comment fumer de manière plus écologique ?

Peu de personnes se rendent compte de l’effet négatif du tabagisme sur l’environnement. En effet, les sensibilisations sur les méfaits du tabac sont généralement tournées vers les impacts sur la santé des fumeurs. Pourtant, l’environnement est aussi victime des habitudes des fumeurs. Les scientifiques estiment que le tabagisme contribue au réchauffement climatique et la détérioration de l’écosystème. La production des cigarettes est directement mise en cause, mais aussi les mégots jetés un peu partout. Une question se pose donc, comment allier le fait de fumer et écologie ?

Les impacts négatifs de la cigarette sur l’environnement

Le tabac, depuis sa plantation jusqu’à sa consommation, est néfaste pour l’environnement. En effet, il ne faut pas oublier que la cigarette est à la fois un danger pour la santé, mais aussi pour la planète. La première raison est la plantation des plants de tabac. Ce type de plantation nécessite en effet beaucoup de pesticide, car la plante est très fragile. Or, l’utilisation de ce genre de produit affecte la biodiversité des insectes, mais aussi contamine les nappes phréatiques. Ensuite, le séchage et la production des cigarettes elle-même, participe à la déforestation. Cela est dû à la nécessité de sécher les feuilles de tabac aux feux de bois. Aussi, le papier qui entoure la cigarette provient de bois issu des forêts. Enfin, la fumée et les mégots jetés un peu partout par les fumeurs polluent eux aussi l’environnement.

Comment devenir éco-fumeur ?

Il est tout à fait possible d’allier fumer et écologie. Mais pour cela, il est nécessaire de se défaire des mauvaises habitudes. Tout d’abord, il faut commencer par consommer des cigarettes qui utilisent du tabac issu de productions biologiques. La culture du tabac bio n’utilise pas de pesticide et son séchage se fait à l’air libre. En ce qui concerne les mégots, il serait convenable de ne pas les jeter un peu partout, comme sur les plages ou dans les bouches d’égout. N’oubliez pas qu’un mégot de cigarette met 15 ans à se détériorer dans la nature.

La cigarette électronique, pour éviter la production de tabac et des mégots

La solution la plus efficace, tant pour la santé que pour l’environnement, reste la cigarette électronique. La cigarette électronique est réutilisable, ce qui évite de toujours acheter des paquets de cigarettes qui nécessitent du papier issu de la déforestation. De plus, vapoter ne produit pas de déchet, comme les mégots. Enfin, des études montrent que la fumée produite par la cigarette électronique est moins polluante que celle des cigarettes classiques. Cela permet donc d’allier fumer et écologie.

Cigarette classique ou à rouler : lesquelles choisir ?
Jeter son mégot, quels risques ?